1. Pré-requis

Pour pouvoir s’inscrire en thèse, l’étudiant doit être titulaire d’un master ou d’un diplôme confèrent le grade de master (Cf. art. 11 de l’arrêté du 25 mai 2016). Des clauses particulières, décidées par l’institution qui finance ou le directeur de thèse, peuvent être ajoutées comme avoir une mention AB (minimum) au master, être classé dans la 1ère moitié de sa promotion, ou encore fournir des lettres de recommandations argumentant que le candidat possède les capacités requises pour réussir la thèse [1][2][3].

2. Trouver un sujet de thèse

2.1 Les questions à se poser

Avant de commencer à chercher un sujet de thèse, il faut se poser des questions qui même si elles paraissent évidentes sont d’une extrêmes importances.

Êtes-vous prêt à investir plusieurs années de votre vie à étudier un sujet précis ? Cette question est importante dans le sens où elle vous aidera à trouver le sujet de thèse qui vous plaît, mais aussi à déterminer si vous êtes motivé.
Pour avancer dans votre thèse il vous faudra de nombreuses compétences. Certaines que vous avez déjà, et d’autres qui sont encore à acquérir. Il faut en être conscient et être sûr que la motivation et l’intérêt pour le sujet sera toujours la même tout le long.

Avez-vous les moyens de faire une thèse ? Ici, il faut plutôt se poser la question du côté financier. Même si cela à tendance à évoluer, les étudiants qui décident de faire une thèse sont dans un statut relativement précaire.
De nombreuses opportunités de thèses s’offriront à vous. Chacune d’entre elles devront se dérouler dans des laboratoires et des villes différentes. Il faut donc prendre en compte le coût de la vie et s’assurer que les moyens financier seront suffisant pour vivre convenablement.

2.2 Sciences naturelles

En sciences naturelles, les chercheurs et possibles directeurs de thèse on en général un projet de recherche qui s’inscrivent en général dans leur programme de recherche. Ce projet peut-être l’exploration d’une nouvelle théorie, la réalisation et/ou la mise en place d’une expérience et/ou son analyse.
Ainsi, c’est en général les chercheurs qui proposeront des sujets de thèses et qui seront répertoriés sur différents sites internet.
Les propositions présentent en général le contexte scientifiques, le sujet ainsi que les objectifs à atteindre d’ici la fin de la thèse, l’expérience et la formation souhaitée, la nature du financement ainsi que les coordonnées de la personne à contacter pour postuler.
De plus, le financement n’est pas toujours complétement acquis. Il faut en général vous assurer que vous serez financé car l’une des conditions au déroulement de la thèse en sciences naturelles, c’est d’avoir un financement.

Finalement, le plus important est de discuter avec des chercheurs et vos professeurs d’universités. Parfois, des chercheurs ne proposent pas de sujets ou leur proposition ne sont pas référencés sur les sites habituels. Avoir une conversation avec vos professeurs vous permettra de rencontrer d’autres chercheurs et peut-être de trouver la pépite d’or !

Trouver un sujet de thèse en sciences exactes se fait en postulant directement à des annonces mises en ligne (Cf. Sites pour trouver un sujet thèse » ci-dessous) par des chercheurs ou Écoles Doctorales. Sur ces annonces sont indiqués le sujet, le contexte, les objectifs, l’expérience et la formation souhaitée, la nature du financement ainsi que les coordonnées de la personne à contacter pour postuler. Concernant le financement, il peut être déjà acquis où bien à obtenir (Cf. « Trouver un financement » sur la page …). A noter que l’obtention d’un financement en sciences exactes est obligatoire avant de pouvoir s’inscrire en doctorat [1][4][5].

2.3 Sciences humaines et sociales

En dehors des sciences exactes, trouver un sujet de thèse via des annonces se fait plus rare dû à un nombre d’annonce moins conséquent. Si vous ne trouvez aucun sujet vous convenant, vous avez alors la possibilité de proposer vous-même votre sujet de recherche que vous enverrez à un chercheur. Plusieurs points sont à considérer lors de l’élaboration de votre sujet de thèse [1][6][7] :

  • Avoir un sujet que vous trouvez intéressant : Pourquoi voulez-vous travaillez dessus ? Sentez vous capable d’y consacrer au minimum 3 ans ?
  • Avoir un sujet de recherche original : Le sujet ne doit pas avoir déjà été abordé, ou du moins pas avec l’approche que vous définirez.
  • Quel sera l’apport de votre thèse dans le champ scientifique dans laquelle elle s’inscrit ?

Une fois fait, votre proposition de sujet devra être envoyée de façon ciblée à un chercheur travaillant sur une thématique identique ou proche. S’il accepte, le sujet de thèse sera probablement remanié et affiné avant d’être validé. Une fois validé, il vous faudra remonter tout cela à l’école doctorale pour procéder à l’inscription doctorale [1][6][7].

2.3 Sites pour trouver un sujet de thèse

Le financement pour le doctorat est obligatoire pour les sciences exactes mais pas pour les sciences sociales. Plusieurs types de financement existent.

  1. Thèses financées par l’établissement d’accueil

Ce moyen de financement est le plus répandu. Ce type de financement est souvent retrouvée sur les offres des écoles doctorales, laboratoire et organismes de recherche. On retrouve 3 types de financements différents :

  • Contrat doctoral : Le candidat doit présenter son sujet de thèse devant un jury constitué des membres de l’école doctoral. Une fois les délibérations effectuées et le classement réalisé, un financement à hauteur de 1400euros mensuel nets est attribué durant 3ans.
  • Financement sur un contrat d’organisme de recherche : L’organisme de recherche finance votre doctorat à hauteur de 1500euros mensuels nets.
  • Le financement lié à un projet ANR : La bourse attribuée par l’ANR prend en charge le financement d’un doctorant à temps plein d’une hauteur de 1400-1500euros mensuel nets.

2. Financement CIFRE (Convention Industrielle de Formation par la Recherche

Le financement CIFRE est un contrat entre un doctorant, une entreprise privée ou collectivité publique et une unité de recherche. Le sujet de recherche est alors imposé par ces derniers et est en lien avec leur programme de recherche et développement. Le financement s’élève à une valeur minimale de 1800euros mensuels net durant 3ans.

3. Mécénat

Une entreprise privée peut financer un projet de thèse définit par l’école doctorale. Ce type n’est pas couramment retrouvé mais existe.

4. Financement par l’Union Européenne

L’Union Européenne permet aux universités de former des jeunes chercheurs en partenariat avec le secteur privé dans le cadre des actions Marie-Curie. Ce financement permet de bénéficier d’un financement d’une durée de 36 mois et est ouvert à toutes disciplines scientifiques.